Depuis le 30 juin 2001, les restes du jeune Lucas et du petit Saïd ont été ramenés en cette région d'Ardèche où ils ont vécu leurs trois jours de si grand bonheur terrestre avant celui de l'Autre Monde... Leur sépulture est accessible gratuitement tous les jours de l'année, sauf le mercredi matin et le dimanche matin, de 9 h à 22 h en été et de 10 h à 18 h en hiver.

Un mini-musée (gratuit) rassemble quelques objets personnels des deux jeunes, avec référence au récit du livre, ainsi que les produits proposés par l'Association (DVDs, livres, CDs, T-shirt, photo, etc.) On peut aussi admirer le vaste panorama (sur 150 km), et refaire la promenade matinale habituelle de Lucas et Saïd (30') décrite dans le livre.

mini-musée : aperçu intérieur du mini-musée. Ceux qui ont lu l'histoire reconnaîtront, à gauche en bas, les pantoufles à tête de tigre et les nouveaux souliers de Saïd ; à droite : en haut, les survêtements vert-noir du vendredi soir ; plus bas, la chemise jaune sans manches de Lucas, le sweat à capuche de Saïd et le pantalon bleu à pressions acheté à Marseille.

caveau : aperçu de l'avant de la sépulture des deux jeunes. Comme on le devine, Lucas et Saïd n'ont jamais été séparés...

On peut apporter des fleurs, même artificielles. Les jeunes et moins jeunes, blessés moralement ou physiquement par la vie, qui ont trouvé du réconfort à la lecture du livre, apprécieront de pouvoir venir ainsi sur place tout près de leur amis, leur "parler" de ce qui les préoccupe, et reprendre courage.

Plans d'accès :

La carte ci-dessous montre l'accès en rouge depuis la sortie Bollène de l'autoroute A7 (via Pont-St-Esprit, St Julien de Peyrolas et Salazac) ; en vert depuis Bagnols-sur-Cèze, par la route de Barjac, et en bleu depuis Aiguèze et St Martin d'Ardèche.

carte générale

 

Ci-après se trouve une carte plus détaillée. La petite route d'accès est la seule route goudronnée, à gauche en allant vers le village de St Christol, ou à droite en venant du village (à 10 m du km 1 de la D180). Cette petite route remonte la vallée par une assez forte pente, et il faut la suivre jusque tout en haut (sur 800 m), où elle passe en chemin de terre. Se diriger à droite vers une habitation blanche à toit plat (bungalow) avec caravane devant, par 60 m de chemin de terre avec herbe au centre. Parking possible.

S'adresser à la porte vitrée de la maison. La visite est gratuite (mini-musée, sépulture, terrain). On peut apporter des fleurs, même artificielles.

carte locale

 

retour