Un Matin d'Espérance

Film long métrage (116 minutes + 20' making off), moyen métrage (60') ou court métrage (30' ou 34') avec Robert Castel, Simone Langlois et 4 jeunes de 15 à 17 ans, dont Sandy (15 ans). Productions Forever, domaine de Montagnac, 30760 St Christol de Rodières (France) - tél/fax 04.66.82.32.57 - e-mail : mailto:lucas.said@free.fr.

Ce film est à présent disponible en double DVD,

avec 20' de making off et court bêtisier. Bon de commande

 

L'histoire : Un soir, le jeune Alexis (14 ans) se fait racketter en rue par trois plus grands, mais grâce à son astuce il réussit à s'en sortir. Par la suite, il entreprend de remettre ces jeunes sur le droit chemin, de façon très convaincante, en y mettant le temps et les moyens (originaux) qu'il faut ; au passage, dans une séquence très forte, il réussit à dissuader le meilleur d'entre eux, Brieuc, de se suicider... et le convainc de chanter avec lui à la cathédrale ! Il est aidé par sa tante Mireille (Simone Langlois) chez qui il vit, et par Pierre, philosophe vivant en ermite (Robert Castel). Quand Alexis chante "Grain de Blé" à la cathédrale, avec une émotion à peine contenue, c'est parce qu'il sait que c'est son histoire (un peu comme la chanson de Grégory Lemarchal). Ce film montre aussi aux jeunes (et aux autres), non sans humour, qu'il existe une alternative à la délinquance, au terrorisme, au suicide.

 Alexis est l'ami dont rêvent bien des jeunes... et l'enfant dont rêvent bien des parents. Son message d'espérance vient à point dans un monde qui en a un criant besoin. A découvrir absolument !

PHOTOS (extraites du film)

~ acteurs principaux : de gauche à droite : Simone Langlois, Sandy, Robert Castel : acteurs principaux

~ les 3 autres jeunes : autres acteurs

~ l'ensemble des 6 acteurs : 6 acteurs

~ Sandy (rôle principal d'Alexis) : Alexis

~ Geoffrey Lascombe (2e rôle, Brieuc) : Brieuc

~ Scène en extérieurs (Robert Castel, Sandy, Simone Langlois) : Montagnac

~ duo à la cathédrale (Geoffrey, Sandy) : chant duo

~ scène dans la chambre : chambre

~ réalisateur et acteurs principaux : équipe

Ce film, qui sort de l'ordinaire, est d'une portée universelle, à destination des jeunes mais aussi des moins jeunes, et il possède un casting intéressant : Robert Castel (dont la carrière redémarre en plein) et la célèbre chanteuse Simone Langlois qui fait enfin ici son (talentueux) retour au cinéma.

Robert Castel, qu'on a pu revoir dans "Plus Belle la Vie" et "Sous le Soleil" a eu le rôle principal dans "Du Jour au Lendemain" et il était un des acteurs principaux dans un important tournage de Lucas Belvaux. Dans notre film, il campe un philosophe qui vit en ermite et qui dispense sa sagesse à des jeunes à la dérive, qui en ont bien besoin ; la prestation de Robert Castel est surprenante de vérité et de justesse, dans ce rôle qui l'a enthousiasmé et pour lequel il a obtenu le Prix du Meilleur Acteur au Festival de Cinéma de Paris et à Tolucas Lake Fernleif Festival.

Simone Langlois a déjà tourné aux USA avec Karl Malden. Mais elle prouve ici qu'elle peut être bien plus qu'une talentueuse chanteuse couverte de prix et de décorations internationales. Son rôle dans le film lui permet de révéler une large gamme de sentiments : émotion, tendresse, humour, détermination. A découvrir !

Il faut aussi parler du jeune acteur principal (rôle d'Alexis) : Sandy, 15 ans, dont c'est le deuxième long métrage. Il a réussi le véritable tour de force de ne pas se laisser "écraser" par des acteurs connus, et de ne pas non plus leur voler la vedette : l'équilibre entre les trois personnages principaux est extraordinaire de complicité. Geoffrey Lascombe (Brieuc) s'est également très bien tiré d'un rôle pas évident.

NB : une partie (65') de ce film constitue la 3e partie du grand film "TEENAGERS" ; voir détails sur : http://www.foreverprod.net/index.htm.

Le long métrage "Un Matin d'Espérance" montre l'influence bénéfique que peut avoir un jeune (Alexis) sur d'autres, plus grands, à la dérive (Naïm, Brieuc et Kevin). Ce film aborde aussi le grave problème du suicide chez les jeunes. Outre les quatre jeunes, il y a deux intervenants adultes : Mireille, la tante d'Alexis, et Pierre qui vit en ermite. Le rôle de Pierre est tenu par l'acteur Robert Castel ; il a trouvé notre nouveau scénario tellement émouvant et prenant qu'il aurait bien voulu encore avoir 14 ans pour jouer le rôle d'Alexis... A sa demande, des scènes additionnelles ont même été rajoutées pour étoffer son personnage.

Mireille, la tante d'Alexis chez qui il vit, est un personnage à la fois fort, émouvant, souriant, courageux, compréhensif, complice, de bon conseil envers Alexis ; Mireille et Alexis savent tous deux que ce dernier vit ses dernières semaines, et ils font face avec une retenue et même un humour étonnants, à tel point que le spectateur ne se rend compte de rien, jusqu'au dénouement, malgré quelques allusions qu'il ne comprend qu'après coup... Le très beau rôle de Mireille est assuré par la célèbre chanteuse parisienne Simone Langlois, qui fait ainsi son retour au cinéma.

Buts du film :

Comme en témoignent sans cesse les actualités, notre monde est ravagé par les phénomènes de violence, où l'on "condamne à mort" à tour de bras. Une catégorie de ces condamnés à mort, alors qu'ils sont absolument innocents, ce sont les victimes d'actes de terrorisme. Une autre catégorie, ce sont des jeunes (également innocents) condamnés à mort par d'autres jeunes pour leur voler un portable ou un lecteur MP3... Enfin, la dernière catégorie, ce sont les 60.000 jeunes et enfants qui, chaque année en France, se condamnent à mort eux-mêmes en tentant de se suicider, et 1300 y parviennent, hélas.

Mais que peut-on bien y faire ? Rien, pense-t-on... C'est ce que je croyais aussi. Puis, il m'est venu une idée, basée d'ailleurs sur des faits réels : expliquer aux terroristes, aux jeunes délinquants et aux suicidants, qu'il existe une alternative à toutes ces morts aussi inutiles qu'absurdes ; il faut leur dire des choses qu'on ne leur a jamais osé ou voulu dire. C'est là, effectivement, le but des films "Un Matin d'Espérance" et surtout "Teenagers" . Nous sommes persuadés que si des jeunes à la dérive ont l'occasion de connaître le message fort véhiculé à leur intention par ces films, ils y réfléchiraient à deux fois avant de lancer de l'essence enflammée sur les passagers innocents d'un bus...